Victoire des U17M à domicile, 56 à 51 face à Aussonne


Ce samedi 19 mars 2022, dans les gradins de Pépi, c’est l’effervescence.
Les grands-parents sont incrédules depuis qu’on leur a dit “nos U17M affrontent l’USA”.
“Tabernacle, USA ! Va falloir se retrousser les manches” affirme Mamie. “Mais non, il a dit l’USA, pas les USA” la rassure Papi.
C’est bien l’Union Sportive Aussonnoise qui se dresse sur la route du BCQF et non pas nos cousins d’Amérique.

Nous voilà rassurés. Enfin pas tant que cela… à la mi-temps !
L’USA mène avec une belle agressivité et un engagement largement supérieur au BCQF. Sans conteste, l’USA est en tête, 15 à 9 à la fin du premier QT.
Second QT, le BCQF joue avec désenchantement, le plus souvent en marchant et sans conviction collective. L’USA continue à dérouler son jeu rapide et son engagement physique. Les 2 intérieurs grands et forts d’Aussonne imposent leur stature corporelle. Les rebonds sont tous en faveur des visiteurs, d’autant plus que nos U17M viennent peu ou mollement leur disputer le ballon. L’USA continue à creuser l’écart.
Personnellement, je considère ce QT comme un moment faible pour les deux équipes, avec un jeu déstructuré le plus souvent.
Néanmoins, l’USA mène largement devant le BCQF, 29 à 20 à la mi-temps.

Les parents-supporters sont désabusés. Les grands-parents se demandent ce qui se passe.
Personnellement, je me dis, vivement ce soir et le ‘crunch’.

Que s’est-il passé dans le vestiaire ? Emerick a t-il sorti un tour de sa boîte à malice ? Toujours est-il que la seconde mi-temps n’a rien à voir avec la première.
Nos U17M reviennent à leurs fondamentaux et imposent leur défense, point fort de l’équipe.
Le BCQF revient à 4 points de l’USA après 3 minutes de jeu, puis à 2 points après 4 minutes.
Puis les 2 équipes s’annihilent et plus aucun panier n’est marqué pendant 180 secondes (2’30”).
Après avoir été mené pendant 26 minutes et 30 secondes (26’30”), Quint-Fonsegrives revient à hauteur d’Aussonne, 32 partout.
Les deux équipes se rendent panier pour panier, 34 partout puis 36 partout.
L’entraîneur d’Aussonne s’énerve un peu. Rémi, qui arbitre avec Vincent, est obligé de remettre les pendules à l’heure.
Même si à la fin du 3ème QT, l’USA a toujours 5 points d’avance, 46 à 41, le vent a tourné et souffle favorablement pour le BCQF.
Les deux parents d’Aussonne qui hurlaient leurs conseils depuis les gradins commencent à comprendre que la fête est finie.
Ils auraient mieux fait d’être entraîneurs plutôt que d’abîmer nos tympans de mélomanes.
De nouveau, la défense du BCQF prend l’ascendant. L’USA ne marque plus, reste devant mais le BCQF grappille les points : 46 à 45 à 5’20” puis 46 à 47 à 4’30” de la fin du match. Les points se font rares et chers : 47 à 47 à 3’32” puis 49 à 49 pendant plus d’une minute (de 2’36” à 1’25” de la fin).
Le BCQF est maintenant maître sur son parquet (!). Le compte à rebours est lancé : 51 à 51 à 50 secondes puis 52 à 51 puis 53 à 51 à 14 secondes à la faveur de 2 lancers francs réussis.
A 13 secondes et 8 dixièmes, le coach de l’USA prend un temps mort pour récupérer la possession. Le malheureux U17M de l’USA fait une reprise de dribble et redonne le ballon au BCQF. Emerick prend un temps mort à 11 secondes. Nouvelle faute de l’USA et lancer franc pour le BCQF, 54 à 51 puis 55 à 51 à 3 secondes. La victoire est en poche. Un dernier lancer franc pour le BCQF permet de conclure sur un score de 56 à 51.

Merci à Odile, fidèle au poste OTM et à Lennyx pour le chronométrage.
Merci à Rémi et à Vincent pour leur office au sifflet lors de ce match difficile à arbitrer.

Bravo à nos cadets qui continuent leur belle série de 8 victoires consécutives.
Merci à Emerick qui est sorti de ce match avec un beau mal de tête mais avec la satisfaction de la réussite.

(Texte et photos Denis)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.