Victoire des U17M à Ramonville 63 à 58 (mercredi 26 janvier 2022)


Texte et photos de notre envoyé spécial Denis.

Après une entame correcte, nos garçons lâchent du lest. Leurs adversaires qui n’en demandent pas tant reviennent au score au bout de 10 minutes, 16 partout. Toute la 1ère mi-temps se vit sur ce mode itératif « je domine puis je laisse filer le score ». Le manque d’un intérieur ‘de métier’ se fait sentir. Néanmoins le BCQF vire en tête avant la pause : 32 à 26.

La reprise laisse entrevoir la volonté de nos cadets d’imposer leur jeu et leur domination sur la partie. Le BCQF compte jusqu’à 14 points d’avance sur l’US Ramonville au cours de ce 3ème quart-temps qui se conclut sur un score favorable de 48 à 37.

Les parents supporters envisagent la victoire avec aisance. Que nenni, la chose serait bien trop simple. Le match s’emballe dans les dernières minutes. Au lieu de maîtriser leur avance, nos cadets entrent de bon cœur dans ce jeu débridé, comme si l’adrénaline était le moteur du groupe. Les garçons oublient les consignes du coach.

Émerick leur intime plus d’une fois « tiki taka » (1) mais ils n’en tiennent pas compte. Se faire peur est visiblement plus excitant. Heureusement, les deux derniers temps morts permettent de remettre de l’ordre dans les têtes. Le match s’achève sur un 63 à 58.

Si la victoire est là, bravo aux 8 garçons présents, avec notamment 29 points inscrits par le meneur, il n’en demeure pas moins qu’un goût d’inachevé persiste à la fin du match.
Le respect des consignes du coach et la force collective seront indispensables pour continuer à progresser et éventuellement gagner les prochaines rencontres.

Saluons la présence de nos deux blessés de samedi dernier venus supporter leurs copains au plus près de l’action. Ils font vivre les valeurs du sport et du BCQF.

(1) Kesako ‘tiki-taka’ ?
Avec candeur, je traduirais ce système par « comment rendre fou l’adversaire par un jeu de passes rapides avant d’aller ‘planter’ un panier dans les dernières secondes de la possession ».
Souhaitant une explication d’expert, j’ai interviewé Émerick : « le tiki-taka est un style de jeu footballistique, caractérisé par le mouvement continu du ballon rond autour d’une série de passes rapides.»

Émerick a adapté cette stratégie au basket mais « chut » … cela reste un secret bien gardé !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.